Résidence

Étienne Milan

Tournants

Histoire

Étienne Milan (1864 – 1957) est administrateur de la Caisse d’Épargne et propriétaire avec sa famille d’une parcelle de terrain. Étienne Milan cédera le terrain par voie testamentaire à l’organisme d’épargne. L’ensemble de 24 bâtiments sera achevé en 1962. La résidence englobe des commerces adjacents (plus en activités) et deux écoles.

Contour

Une résidence est un ensemble de bâtiments construits sur un terrain clôturé, aménagé en une communication de voies de circulation. Son accès est réglementé. La rue Étienne Milan est de ce fait une voie privatisée.

Sens

Le terme vient du latin residere : rester assis et séjourner. La résidence est un lieu de vie tangible. Par extension de patrimoine, un lieu de villégiature secondaire. Le terme est mitoyen de logement, lequel dessine le cadre d’une domiciliation close.

Ça tourne

Le tournant véhicule une image négative dans le langage courant. Les expressions ne manquent pas : "ça va mal tourner"! Quelque chose nous attend au tournant. Le tournant est un coin où la vie bifurque.
René Gilly
locataire au bloc 17
L’idée de tourner en rond construit un cadre redondant. Le tournant fatigue, comme une boucle obsessionnelle.
Marie-Antoinette Graziani
propriétaire d'un T3 au bloc 7

Angle

Point de fuite

Le regard erre dans le cadrage comme un petit rongeur en quête d’un bout de pain rassis.

Regard
en coin

Call Now Button