Allo, ah l'eau !

Que le visiteur qui se trouve en ce lieu par le pur fait du hasard prenne en considération que le sens de la promenade au Pharo est une entrée libre. Le mariage entre phare et eau est une association téléphonétique qui sonne ici à l’oreille comme un appel du large. C’est donc un regard combiné qui vous permet de raccrocher à l’image ou au texte selon.

Chenal de course. Marche sur l’esplanade et contourne le Pharo par la façade qui s’offre à la mer et descend ensuite par un sentier broussailleux puis longe un parapet surplombant la mer et traverse des senteurs de figuiers vers un rocher et observe la vue panoramique et rêvasse devant le panorama avant de repartir en sens inverse bifurquant coupant par une allée aménagée entre deux carrés de pelouse puis remonte sur l’esplanade visant une place libre sur un banc à moins que vous continuez à marcher mais comme savoir car vous vous perdez du même pas lent au milieu des promeneurs.